Voici la présentation de deux copains d'écurie qui auront à coeur de bien figurer pour cette finale à domicile. Etant membre de l'écurie organisatrice, ils auront une double casquette, pilote et organisateur.

Cédric LIEVRE SIMCA Rallye II FC/1 ASA AUGIAS

 

Peux-tu nous dire combien de finales tu as disputé jusqu’à présent et quel a été ton meilleur résultat ?

 

 J’ai disputé trois finales des slaloms :

Bourg en bresse en 2006

Chambley en2007

Plouay en 2009

Le meilleur résultat  a été à Plouay en 2009, avec une troisième place de groupe et une première place de classe.

 

Fais-nous un résumé de ta saison 2015-2016

1er de groupe au slalom de Limoges

1er de groupe au slalom de Corcoué/Logne

2ème de groupe et 1er de classe slalom du Pays d’Ancenis

2ème de groupe et 1er de classe slalom de Vendée

2ème de groupe et 1er de classe slalom de Lohéac

2ème de groupe et 1er de classe slalom de Surgères

 

Quels sont tes objectifs pour cette finale à Lezay ?

-          D’accueillir au mieux tous les pilotes en tant que membre du comité d’organisation de la finale.

-          De finir les 4 manches de cette finale sans soucis mécaniques.

-          J’aimerai me positionner au milieu du groupe F.

 

Est-ce que le fait d’évoluer à domicile apporte une pression supplémentaire ?

Oui cela apporte une pression supplémentaire, car on parle de la finale des slaloms, 1ère fois organisée  dans notre région.

 

Alfred ARPIN DALLARA F387 DE/2 ASA AUGIAS

 

Peux-tu nous dire combien de finales tu as disputé jusqu’à présent et quel a été ton meilleur résultat ?

J’ai disputé 8 finales depuis 2007. Bien sûr le meilleur résultat était la victoire de 2015…

 

Fais-nous un résumé de ta saison 2015-2016

Très bonne saison puisque j’ai gagné toutes les courses sauf une. Même si j’ai souvent eu l’avantage, Julien BOST a été un très sérieux concurrent cette saison. On a toujours été séparé de quelques dixièmes…

Quels sont tes objectifs pour cette finale à Lezay ?

Etant donné le résultat de 2015, l’objectif est d’essayer de gagner à nouveau. Le tracé de Lezay est spécifique (David BEZINAUD y est très à l’aise d’habitude) et les concurrents en F3 ne sont jamais très loin donc rien n’est gagné d’avance…

 

Est-ce que le fait d’évoluer à domicile apporte une pression supplémentaire ?

 

Involontairement, je me mets toujours la pression donc ça ne change pas vraiment pour Lezay. Par contre, entre les manches, on est beaucoup plus sollicité par l’organisation, les amis, la famille donc c’est plus difficile de se concentrer sur la course.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts.