« Quand on aime, on a toujours 20 ans » dit l’adage bien connu.

Un adage qui convient parfaitement à la carrière de Julien, débutée il y a 20 ans en 2 cv cross,

avant de passer au Rallycross en championnat de France et d’Europe, au sein de la coupe Citroën Saxo,

puis en Honda Civic groupe N, 206 S1600 (Team Jeanney) et enfin la C4 Supercar. 

Photo Nico Gomez

En bon Poitevin et sociétaire de l’ASA Poitou, Julien fait quelques apparitions au rallye de la Vienne, mais aussi en circuit, au Vigeant, dans le cadre des rencontres Peugeot et depuis trois ans en Lamera Cup. Touche à tout, il roule même au rallye des Cardabelles (terre) et en maxi-sprint à Issoire. « Un éclectisme qui me sert aujourd’hui dans mon métier de pilote instructeur ». Pilote FFSA – AFOR en rallycross, Julien a guidé Tom Daunat, de sa sélection en coupe Twingo jusqu’au titre en 2015. Quand il ne roule pas, il commente aussi les championnats de France et du Monde de Rallycross sur l’Equipe 21. 

Julien, quel est ton programme 2016 et quel est ton objectif ?

« Comme l’an passé, je pilote la LAMERA de l’équipe Tech-Drive, qui est basée dans la Sarthe près du Mans. L’objectif est de faire comme l’an passé, où nous avions remporté le titre en endurance, et celui par équipe. Nous sommes bien partis, après les deux courses du week-end de Barcelone, où nous avons réalisé les deux pôles, avant de finir 3e de la 1ère course, et remporter la seconde de 4 heures. Ce qui nous a permis de prendre la tête du championnat. Mais la saison est longue, et il ne faudra ni s’endormir, ni faire d’erreur, car la concurrence est rude ».

N’as-tu jamais envie de revenir sur la terre ?

 

« Si, partiellement en Rallycross. Mais les budgets restent toujours difficiles à trouver. Pour un budget contenu, la LAMERA Cup offre un très bel intérêt avec un très grand temps de roulage sur des pistes internationales »

 

Photo DR

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts.